Al-Andalus. L'imposture du "paradis multiculturel"

Philippe Conrad

Al-Andalus. L’imposture du “paradis multiculturel”

7,00 

Al-Andalus. L’imposture du “paradis multiculturel”, Philippe Conrad, La Nouvelle Librairie Éditions, coll. Longue Mémoire, 2020, 66 p.

L’histoire d’Al-Andalus est-elle celle du « para­dis mul­ti­cul­tu­rel » que l’on dépeint par­fois ? Cet ouvrage décons­truit ce mythe et réta­blit la véri­té sur ce que fut l’Espagne sous domi­na­tion musul­mane entre le VIIIe et le XVe siècle. Cou­vrant huit cent ans d’histoire, il montre la cruau­té du sort impo­sé au « dhim­mi », le non musul­man, chré­tien ou juif : celui-ci fait l’objet d’un trai­te­ment juri­dique et fis­cal spé­ci­fique, qui marque sa sou­mis­sion. Il est cou­ram­ment humi­lié et mar­gi­na­li­sé. La Recon­quis­ta, que les Espa­gnols sont aujourd’hui som­més de renier au nom d’un « huma­nisme » sup­po­sé de l’islam conqué­rant, fut une libé­ra­tion, la pos­si­bi­li­té d’un nou­vel essor civi­li­sa­tion­nel.

Phi­lippe Conrad est his­to­rien, ancien rédac­teur en chef de La Nou­velle Revue d’histoire et pré­sident de l’Institut Iliade. Il est notam­ment l’auteur de His­toire de la Recon­quis­ta (1999).

Revue de presse