Tirage d’art en série limi­tée sur papier Hah­nemühle Museum Etching 350g.
Dimen­sions : 40 X 20 cm.

Collectif (Institut Iliade)

L’Architecture

Tirage d’art

29,00 

4 en stock

Comme le rap­pelle l’islamologue René Mar­chand, « les grandes civi­li­sa­tions ne sont pas des régions sur une pla­nète, mais des pla­nètes dif­fé­rentes ». Car pour Domi­nique Ven­ner, « elles sont faites de valeurs spi­ri­tuelles qui struc­turent les com­por­te­ments et nour­rissent les repré­sen­ta­tions » (entre­tien avec Laure d’Estrée, 01/09/2011).

En consa­crant en 2015 son deuxième col­loque à « l’univers esthé­tique des Euro­péens », l’Institut Iliade entend affir­mer la sin­gu­la­ri­té et la richesse de notre patri­moine com­mun. Nous devons y pui­ser la source et les res­sources d’une affir­ma­tion sereine, mais déter­mi­née, de notre iden­ti­té euro­péenne, aujourd’hui mena­cée par des civi­li­sa­tions autres.

Trô­nant à scène et jar­din de la pres­ti­gieuse Mai­sons de la Chi­mie, la ten­ture L’Architecture a illu­mi­né la scène et a majes­tueu­se­ment illus­tré les inter­ven­tions des ora­teurs qui s’y sont succédés.

Les grands aplats de cou­leurs acry­liques pures s’inspirent du code des affiches de voyage des années 30.
Cette ten­ture repré­sente Notre-Dame de Paris, sym­bole du monde occi­den­tal, qui figure au cœur de
cette réa­li­sa­tion avec la repré­sen­ta­tion de l’un de ses vitraux. Ce der­nier est enca­dré de colonnes antiques
évo­quant le clas­si­cisme euro­péen qui a tra­ver­sé les siècles dans une conti­nui­té plurimillénaire.

Auteur

C’est en 2014 que plu­sieurs jeunes femmes répondent à une com­mande de l’Institut Iliade pour la réa­li­sa­tion de ten­tures murales, afin de déco­rer la scène de la Mai­son de la Chi­mie, dans le cadre de ses col­loques annuels. À l’image des « Dames de France », mou­ve­ment lan­cé au XIXe siècle par la mar­quise de Cin­tré en sou­tien au comte de Cham­bord pour la réa­li­sa­tion de grandes bro­de­ries dans l’attente d’une Res­tau­ra­tion, leur démarche s’inscrit dans un mou­ve­ment de « Re-naissance(s) » morale, intel­lec­tuelle et artis­tique de l’Europe. S’inscrivant à tra­vers être, lieu et temps, ces femmes sou­haitent s’inspirer des riches heures de l’histoire euro­péenne, pui­sant dans ses mythes et légendes afin de les ré-ins­crire dans le pré­sent. Dans la lignée de leurs aînées, ce sont aujourd’hui plus d’une dizaine de jeunes femmes et jeunes hommes issus des rangs des audi­teurs de l’Ins­ti­tut Iliade, dans une volon­té de trans­mis­sion, qui ont rejoint ou qui par­ti­cipent ponc­tuel­le­ment à cette pha­lange de jeunes artistes européens.