Tirage d’art en série limi­tée sur papier Hah­nemühle Museum Etching 350g.
Livré non encadré.
Dimen­sions : 40 X 20 cm.

Collectif (Institut Iliade)

Diane chasseresse

Tirage d’art

29,00 

5 en stock

La ten­ture Diane, inau­gu­rée lors du IIe col­loque de l’Ins­ti­tut Iliade (2015) et régu­liè­re­ment mise à l’hon­neur depuis a été décli­née en tirage d’art.

Diane, déesse de la chasse dans la mytho­lo­gie romaine, assi­mi­lée à la déesse Arté­mis du pan­théon grec, est une déesse latine ayant pou­voir sur la pro­créa­tion et la nais­sance des enfants. Elle porte un man­teau lumi­neux, très pré­sent sur la toile. Il évoque la Nature notre mère, celle dont on se nour­rit et qui nous dis­si­mule pour nous per­mettre de mieux renaître. Déesse gré­co-latine, elle évo­lue dans un pay­sage fores­tier com­po­sé de bou­leaux blancs évo­quant la dimen­sion boréale, comme une jonc­tion entre le Nord et le Sud de l’Europe.

Auteur

C’est en 2014 que plu­sieurs jeunes femmes répondent à une com­mande de l’Institut Iliade pour la réa­li­sa­tion de ten­tures murales, afin de déco­rer la scène de la Mai­son de la Chi­mie, dans le cadre de ses col­loques annuels. À l’image des « Dames de France », mou­ve­ment lan­cé au XIXe siècle par la mar­quise de Cin­tré en sou­tien au comte de Cham­bord pour la réa­li­sa­tion de grandes bro­de­ries dans l’attente d’une Res­tau­ra­tion, leur démarche s’inscrit dans un mou­ve­ment de « Re-naissance(s) » morale, intel­lec­tuelle et artis­tique de l’Europe. S’inscrivant à tra­vers être, lieu et temps, ces femmes sou­haitent s’inspirer des riches heures de l’histoire euro­péenne, pui­sant dans ses mythes et légendes afin de les ré-ins­crire dans le pré­sent. Dans la lignée de leurs aînées, ce sont aujourd’hui plus d’une dizaine de jeunes femmes et jeunes hommes issus des rangs des audi­teurs de l’Ins­ti­tut Iliade, dans une volon­té de trans­mis­sion, qui ont rejoint ou qui par­ti­cipent ponc­tuel­le­ment à cette pha­lange de jeunes artistes européens.